Ateliers

BADASSES organise différentes activités collectives de formation sur la question des violences sexistes et sexuelles dans l’enquête de terrain, et plus largement sur le genre de l’enquête. Ces activités peuvent prendre la forme d’ateliers d’écriture ou de relecture, d’ateliers de discussion, de sessions d’arpentage de textes..

◊ Les informations concernant les activités seront publiées sur cette page. Si vous voulez en être tenues informé·e·s par mail, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter. 

◊ Pour nous informer d’activités organisées par d’autres collectifs à relayer sur cette page, si vous souhaitez proposer une activité, ou que vous aimeriez organiser une de ces activités dans un autres espace, vous pouvez nous contacter à l’adresse badasses@protonmail.com.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Activités à venir 

◊ École d’été, « Des enquêteurices sans qualités ? L’enquête de terrain au prisme des violences sexuelles ». Fromental, 26-29 août 2024. Plus d’infos ici

Activités passées

◊ Discussion : Marielle Debos, « Genre, sécurité et éthique. Vade-mecum pour l’enquête de terrain »Critique internationale, 2023/3 (n°100), p. 59-73. En ligne, 10 novembre 2023.

◊ Lancement du Groupe de travail sur l’enseignement méthodo. En ligne, 1er juin 2023. 
Si vous souhaitez rejoindre ce groupe de travail, n’hésitez pas à nous contacter ! 

◊  Arpentage #1 : Don Kulick et Margaret Willson (dir), Taboo: Sex, Identity and Erotic Subjectivity in Anthropological Fieldwork (1995). Pantin, 27 février 2023. 

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Description des activités 

Arpentages

L’arpentage est une méthode de lecture collective: en gros, on prend un bouquin, on le divise, chacun·e lit un bout, puis on resitue nos lectures et on en discute. L’idée est de prendre connaissance, de s’approprier des savoirs au travers de livres difficilement accessibles seul·e·s, sans clés de lecture. La discussion permet justement de réfléchir collectivement aux enjeux soulevés par l’ouvrage, d’en tirer des outils, des critiques…

Chaque session s’inscrit dans une série : on aimerait lire et discuter ensemble les textes qui ont été ou sont toujours des références concernant les violences sexistes et sexuelles, la sexualité et le genre dans l’enquête de terrain. 

Les arpentages durent environ 4h/4h30, réparties entre un temps de lecture et un temps de discussion. Ça parait peut-être long, mais en vrai ça passe hyper vite. 
Les inscriptions se font par tirage au sort ! 

Dernière chose : ce ne sont pas des séminaires universitaires → pas de pression, c’est tranquille, on n’est pas obligé·e de réfléchir pendant 6h pour sortir une “question” intelligente en citant trois références. Mais surtout, les partages d’expériences et les ressentis de chacun·e gardent une place centrale.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search